Info locale

Le tournage d’un téléfilm va perturber la circulation à Yzeron, Thurins et St-Martin-en-Haut

today24 janvier 2024 2202 1

Arrière-plan
share close

Les amateurs de téléfilms français seront peut-être ravis d’apprendre que Le Sanctuaire, une nouvelle production de France Télévisions, sera tournée dans les Monts du Lyonnais. Cependant, cet événement cinématographique entraînera des perturbations de circulation ce jeudi 25 et vendredi 26 janvier dans les communes d’Yzeron, de Thurins et de Saint-Martin-en-Haut.

Détails sur les perturbations routières

Le tournage impactera la circulation de manière significative sur plusieurs routes départementales. Les usagers de la route doivent s’attendre à des retards et sont conseillés de planifier leurs déplacements en conséquence.

  • Le jeudi 25 janvier, de 8h à 20h, les restrictions de circulation concerneront une portion de la RD 122 près du parking « Le P’tit Pré » dans la commune d’Yzeron, ainsi qu’au croisement de la RD 122 et de la RD 628 à Saint-Martin-en-Haut.
Circulation perturbée à Yzeron et St-Martin-en-Haut – ©Google Maps
  • Le vendredi 26 janvier, les perturbations se déplaceront sur la RD 25, spécifiquement près du parking de la société Salaisons Valansot dans la commune de Thurins, et ce, de 8h à 18h.
Circulation perturbée à Thurins – ©Google Maps

Recommandations aux usagers de la route

Il est recommandé aux conducteurs de prendre des itinéraires alternatifs pour éviter les zones de tournage. Les résidents et les visiteurs de la région doivent également être conscients que ces restrictions pourraient augmenter le temps de trajet habituel.

Bien que ces perturbations puissent causer quelques désagréments temporaires, la présence d’une production de France Télévisions dans la région est un signe positif pour le dynamisme culturel local.

Le Sanctuaire : une histoire de cœur et de combat

Le Sanctuaire raconte l’histoire d’Alice, une jeune fille de 16 ans, encore affectée par la perte de sa mère deux ans plus tôt. Suite à son exclusion du lycée, son père, Joscelin, décide de l’envoyer à la campagne chez ses grands-parents. Là, elle se lie d’une affection particulière pour un veau, découvrant avec désarroi que l’animal est destiné à l’abattoir. Déterminée à sauver le veau, Alice rejoint un groupe de militants pour la cause animale, s’engageant avec passion et excès, caractéristiques de son jeune âge.

À lire aussi : Les Monts du Lyonnais à l’honneur dans le téléfilm « Enquête parallèle » sur France 3

Écrit par: modul

NOUS CONTACTER

0%