Info locale

Quand un parapluie sème la panique à Vaugneray

today9 février 2024 385

Arrière-plan
share close

Dans une matinée qui a débuté sous le signe de l’alerte à Vaugneray, un simple parapluie a été confondu avec une arme à feu, jeudi 8 février, provoquant l’évacuation de l’école et une opération de confinement des élèves.

Dans un article publié ce vendredi, nos confrères du Progrès ont rapporté un incident survenu ce jeudi 8 février à Vaugneray, qui a semé la panique. Tôt le matin, la gendarmerie a été alertée par des témoignages d’un homme arpentant les abords de l’école publique, un fusil en bandoulière. La réalité, cependant, s’est avérée moins menaçante qu’il n’y paraissait.

L’école, par mesure de précaution, a dû évacuer la cour et confiner les élèves. La rumeur d’un individu alcoolisé armé a rapidement enflé dans le centre bourg. Heureusement, l’intervention rapide de la gendarmerie et de la police municipale a permis de clarifier la situation.

Une perquisition et une audition malgré tout nécessaires

Le suspect, un habitant du centre bourg, était en fait en promenade avec son chien… et un parapluie dans un étui porté en bandoulière, qui a été confondu avec une arme à feu. « Quand il s’est présenté à nous avec son parapluie en bandoulière, nous avons compris la raison de la méprise », a déclaré le major Gadrat, cité par Le Progrès.

Malgré le soulagement général, une perquisition et une audition comme témoin ont été nécessaires, respectant le principe de précaution face à ce qui aurait pu constituer une menace réelle. « On a perdu une journée, mais je comprends pourquoi les gens ont eu peur. Il y a eu une psychose car l’école était tout près », a ajouté le major.

« Il y a des circonstances où il faut savoir relativiser et ne pas dramatiser car sinon on fait peur aux enfants » – Béatrice Dumortier, adjointe au maire de Vaugneray

Ce quiproquo a également suscité des réflexions sur la gestion des alertes de sécurité. Béatrice Dumortier, adjointe au maire en charge des Affaires scolaires, a souligné l’importance de garder son calme dans de telles situations. « Il y a des circonstances où il faut savoir relativiser et ne pas dramatiser car sinon on fait peur aux enfants », a-t-elle précisé à nos confrères.

Cet événement, bien que résolu sans incident, rappelle à tous l’importance de la vigilance, mais aussi de la prudence dans l’interprétation des situations potentiellement dangereuses. Une journée mouvementée pour Vaugneray, qui se termine par un soupir de soulagement collectif et des leçons importantes pour l’avenir.

À lire aussi : Le maire de Vaugneray mis en examen dans une affaire de dépôts illégaux de déblais de chantier

Écrit par: PaulineMichaud

NOUS CONTACTER

0%