-Info locale-

Surveillance accrue des loups et des lynx dans la région

today14 octobre 2023 82 1

Arrière-plan
share close

La cohabitation entre la faune sauvage et les activités humaines est un enjeu majeur, notamment dans la Loire où la présence de grands prédateurs comme le loup et le lynx est constatée. Le mercredi 11 octobre 2023, le préfet de la Loire, Alexandre Rochatte,  a réuni le comité de suivi. Cette instance a permis de partager les données objectives sur les indices de présence de ces animaux et les suspicions de prédations sur le territoire.

Afin de caractériser la présence du loup et du lynx, l’Office Français de la Biodiversité (OFB) avec le Réseau Loup-Lynx, a mis en place un réseau inter-professionnels, dit des correspondants d’indices. Ce réseau est chargé de faire remonter, par l’intermédiaire d’une fiche indice, toute observation ou suspicion de présence. Chaque indice fait ensuite l’objet d’une analyse par un expert du réseau et est utile afin de mieux connaître et caractériser les passages potentiels de grands prédateurs.

Le département de la Loire est identifié comme une zone de passage pour ces prédateurs, surtout en sortie d’hiver, période de dispersion. En 2023, 16 indices de présence ont été relevés dont 5 ont été confirmés : 2 pour le loup et 3 pour le lynx. De plus, 10 constats de dommage ont été enregistrés, dont 2 ne pouvant exclure la responsabilité du loup, et 2 sont encore en cours d’analyse. Les observations peuvent être remontées par tout un chacun, et les éleveurs sont particulièrement encouragés à signaler toute suspicion de prédation sur leur troupeau domestique.

Un loup gris – © Dfrancou

Pour effectuer un signalement, plusieurs numéros sont à votre disposition :

  • Direction Départementale des Territoires : 04 77 43 80 76 (et en dehors des heures d’ouverture, l’astreinte au 04 77 43 81 55),
  • Service Départemental de l’OFB : 04 77 97 06 50.

En début d’année dans le département du Rhône, un groupe de chasseurs a découvert un lynx à Vaugneray, une première depuis 1850 selon Didier Dailly de la Fédération départementale des chasseurs du Rhône. Cette découverte a conduit à l’installation de pièges photographiques pour identifier et suivre l’animal. De plus, en novembre 2022, un lynx avait déjà été aperçu et filmé dans le Beaujolais, laissant envisager une possible colonisation du territoire par cette espèce.

Écrit par: R. Galland

Logo radio MODUL

NOUS CONTACTER

0%