Bessenay

Saison des cerises 2023 dans les Monts du Lyonnais : un rendement en baisse mais un marché solide

today10 octobre 2023 65

Arrière-plan
share close

Les vergers des Monts du Lyonnais ont clos la saison de cueillette des cerises aux alentours du 20 juillet cette année. Bien que le marché ait tenu bon, les producteurs locaux ont noté une baisse dans le rendement, avec des défis particuliers posés par les nuisibles.

Comme le rapporte le site réussir.fr, les variétés de cerises, de la Burlat à la Staccato, ont traversé quelques zones de turbulences durant cette saison. Selon Mathilde Chambe, co-gérante de Chambe Agri-Fruits à Bessenay, le rendement a été impacté principalement par les ravageurs, notamment la Drosophila suzukii et la mouche de la cerise Rhagoletis. Bien que les pluies n’aient pas perturbé les récoltes dans la région, ces nuisibles ont contribué à une moindre production.

Mathilde Chambe, co-gérante de Chambe Agri-Fruits – © Linkedin Mathilde Chambe

La variété Régina, largement cultivée dans les Monts du Lyonnais, a été particulièrement affectée, poussant certains producteurs à abandonner des vergers déjà infestés. La baisse de rendement est estimée entre 400 à 450 tonnes pour les variétés tardives, réduisant la saison de récolte de près de 10 jours. Néanmoins, une météo clémente a permis une récolte anticipée évitant ainsi des pertes supplémentaires dues aux intempéries.

Sur le marché, la rareté des cerises a maintenu les prix à un niveau élevé, favorisant ainsi la production locale par rapport à celle du sud de la France, confrontée à des orages et une moindre production. Chambe Agri-Fruits rapporte un total de 1 200 tonnes de cerises récoltées pour cette saison, contre 1 700 tonnes l’année précédente. Malgré une saison qualifiée de « petite », les rémunérations des producteurs ont suivi, apportant une certaine satisfaction dans le milieu agricole local.

Cependant, une ombre plane sur le tableau avec l’apparition d’importations étrangères, notamment des cerises en provenance de Moldavie, suscitant des préoccupations quant au respect des réglementations européennes en matière de production. La question des importations et leur impact sur la valorisation de la production locale reste ainsi un enjeu à explorer pour les producteurs des Monts du Lyonnais, soucieux de maintenir la qualité et la compétitivité de leurs fruits sur le marché.

Écrit par: modul

Logo radio MODUL

NOUS CONTACTER

0%