-Info locale-

Mobilisation citoyenne pour le prolongement de la ligne ferroviaire dans la vallée de la Brévenne

today24 octobre 2023 95

Arrière-plan
share close

Depuis ce dimanche 22 octobre, le collectif « Garder la ligne » a lancé un appel à la mobilisation en faveur du prolongement de la ligne ferroviaire dans la vallée de la Brévenne. L’objectif est de réduire le trafic routier dans la région, une revendication qui n’est pas nouvelle puisqu’elle remonte à plusieurs décennies. Les Ateliers de territoire ont récemment renouvelé cette demande, soulignant ainsi une nécessité reconnue par les communautés locales.

Depuis le printemps 2023, la coordination citoyenne de la vallée s’est activement engagée pour diffuser les conclusions des Ateliers de territoire, qui avaient été menés en 2022. Ces ateliers, réunissant divers acteurs locaux dont les élus et les techniciens des collectivités, ont mis en lumière les atouts d’une extension de la ligne ferroviaire dans la vallée de la Brévenne. Cette extension est perçue comme un enjeu prioritaire par les élus locaux et Sytral Mobilité, comme cela a été voté en conseil communautaire. Cependant, il semble y avoir une réticence de la part de la Région, qui est accusée de faire du chantage politique et de ne pas assumer ses responsabilités.

Pour appuyer leur demande, les collectifs citoyens ont installé une banderole sur le viaduc de la Brévenne. Ils souhaitent rassembler le soutien derrière les élus locaux et Sytral Mobilité pour prendre en charge le développement du RER à la lyonnaise. La frustration est palpable vis-à-vis de la Région qui, selon eux, n’a rien planifié pour améliorer l’offre ferroviaire en Auvergne Rhône-Alpes depuis son dernier mandat.

La banderole sur le viaduc de la Brévenne – © Collectif « Garder la ligne »

Ce mouvement citoyen soulève également la problématique de la pollution et de la sécurité routière, notamment en pointant du doigt le trafic de poids lourds dans la vallée de la Brévenne. Les collectifs citoyens ont réclamé à plusieurs reprises l’interdiction des poids lourds en transit qui ne desservent pas le territoire. Ils insistent sur l’urgence de réduire les émissions de gaz à effet de serre et autres polluants, et appellent à une réorientation des investissements publics vers des aménagements correspondant aux besoins de la population.

Pour en savoir plus sur la mobilisation et les actions prévues, le collectif « Garder la ligne » invite le public à les rejoindre et à participer à la prochaine réunion publique qui se tiendra à la mairie de Chevinay le lundi 13 novembre à 20h. Vous pouvez également contacter le collectif via leur adresse email : collectif-ecomobilite-brevenne-turdine@laposte.net ou consulter les conclusions des Ateliers de territoire en ligne.

Écrit par: R. Galland

Logo radio MODUL

NOUS CONTACTER

0%