Info locale

Piqûres en boite de nuit : mise en garde

today3 mai 2022 6

Arrière-plan
share close

De plus en plus de cas de piqûres sauvages sont recensées dans les bars, concerts et boîtes de nuit dans le Rhône et la Loire. C’est pourquoi, un appel à la prudence est nécessaire.

Ce phénomène est de plus en plus fréquent depuis le début du mois d’avril. Des personnes piqueraient les clients de boîtes de nuit, bars et dans les concerts avec, peut-être du GHB sous forme liquide.

Cette substance, connue comme la « drogue du violeur », le plus souvent dissoute dans des verres, donne des effets amnésiques et sédatifs. En soirée festive, n’oubliez pas de surveiller votre verre, éviter de boire dans le verre d’une autre personne ou une boisson qui n’a pas été servie devant vous, et désigner un capitaine d’équipe qui permet de veiller sur le groupe.

Dans le cadre spécifique des piqûres, faire attention à son verre ne suffit pas. Quand vous sortez, il faut rester proche de ses amis, ne pas se désolidariser du groupe et avoir le réflexe tout de suite d’appeler les les secours si on voit qu’un proche est dans un état second.

Écrit par: modul

NOUS CONTACTER

0%