Haute-Rivoire

Haute-Rivoire s’attaque à la pénurie de garderies avec un pôle multigénérationnel innovant

today5 septembre 2023 40

Arrière-plan
share close

Face à une démographie en hausse et un manque criant de solutions de garde pour les enfants, la commune de Haute-Rivoire a décidé de prendre les choses en main. Un ambitieux projet de pôle multigénérationnel est en cours de développement, avec pour objectif de répondre aux besoins diversifiés de la population locale.

Une démographie en croissance et des besoins non satisfaits

Haute-Rivoire, qui compte environ 1 500 habitants, connaît une croissance démographique notable avec 15 à 20 naissances par an. Cette augmentation de la population a entraîné une pénurie d’assistantes maternelles, obligeant certains parents à scolariser leurs enfants dans les communes voisines.

Un pôle multigénérationnel pour combler le vide

Pour pallier ce manque, la municipalité, sous la houlette de Nicolas Mure, le maire en poste depuis 2014, a lancé un appel à projets pour la création d’un pôle multigénérationnel. Ce complexe serait situé sur la rue de Rampot, sur un terrain donné au Centre communal d’action sociale (CCAS). Le projet inclut la création d’une maison d’assistantes maternelles (MAM) ou d’une micro-crèche de 120 m².

Rue du Rampot – © Google Maps

Un projet soutenu par la Communauté de Communes

La Communauté de communes des Monts du Lyonnais apporte son soutien au projet, et une réunion d’information est prévue pour la fin du mois de septembre. Les personnes intéressées par une carrière dans la petite enfance sont encouragées à contacter la mairie.

Plus qu’une simple garderie

Au-delà de la solution de garde pour les enfants, le pôle multigénérationnel prévoit également des espaces pour les associations locales. Une salle de réunion équipée en vidéo-projection est prévue pour accueillir divers groupes, y compris le Club de la Thoranche, qui se réunit tous les vendredis.

Calendrier et financement

Le projet est actuellement en phase de conception, avec le cabinet d’architecte Atelier CALC basé à Lyon. Le coût total du projet est estimé à environ 700 000 €, avec des subventions provenant du Département du Rhône et de l’État. L’ouverture du pôle est prévue pour septembre 2025.

Écrit par: modul

Logo radio MODUL

NOUS CONTACTER

0%