-Info locale-

Fusion contestée des offices de tourisme : Les associations de patrimoine du Pays de L’Arbresle montent au créneau

today28 septembre 2023 95

Arrière-plan
share close

La question de l’union des offices de tourisme du Pays de L’Arbresle et des Monts du Lyonnais divise. Malgré une réunion récente, les associations de patrimoine du Pays de L’Arbresle demeurent résolues dans leur opposition à ce regroupement.

Une fusion qui ne fait pas l’unanimité

La Communauté de communes du Pays de L’Arbresle doit prendre une décision sur ce projet en décembre. Le sujet a fait l’objet de discussions lors d’une commission touristique le 19 septembre, où acteurs du tourisme, élus locaux et commerçants ont échangé leurs points de vue, sans pour autant faire bouger les lignes.

Le patrimoine local mis de côté ?

Lors de la réunion, il a été fait mention d’un focus sur le « tourisme vert » au détriment du patrimoine local, une orientation qui n’a pas rencontré l’adhésion des associations. Ces dernières, regroupées sous l’égide du Groupement de recherche des amis des associations du patrimoine du Pays de L’Arbresle (Graappa), remettent en question la pertinence de la fusion, surtout en tenant compte du riche patrimoine du Pays de L’Arbresle.

Le Couvent de la Tourette à Eveux – © OT Pays de l’Arbresle

Des interrogations autour de la cohérence territoriale

Selon les élus, la fusion serait inéluctable en raison de l’intégration des deux territoires dans des plans d’aménagement communs. Mais pour les associations, l’urbanisme et le tourisme sont deux enjeux distincts et cette fusion serait une « erreur stratégique ».

L’avenir du projet « Les murmures du temps »

L’un des points de discorde réside également dans la gestion future du projet culturel « Les murmures du temps », qui doit voir le jour en juillet prochain. Les associations s’inquiètent que le patrimoine local puisse être subordonné à ce nouveau projet.

Une volonté d’indépendance confirmée par une enquête

Suite à une consultation publique, il s’avère que la majorité des personnes interrogées préfèrent que l’office de tourisme du Pays de L’Arbresle demeure indépendant. De plus, une partie non négligeable souhaite maintenir une coopération avec le Beaujolais et le Lyonnais.

Écrit par: R. Galland

Logo radio MODUL

NOUS CONTACTER

0%