Société

Un divorce après avoir gagné au loto ? Nous serions près d’un sur deux à franchir le pas !

today24 mai 2024

Arrière-plan
share close

C’est un chiffre pour le moins surprenant qui ressort d’une récente enquête nationale*. 47% des personnes interrogées affirment qu’elles seraient tentées de divorcer pour « changer de vie » si elles devenaient subitement très riches. Un constat qui transcende les générations puisque cette idée séduit près d’un Millennial sur deux, mais aussi 45% des baby-boomers. La Génération Z apparaît comme la plus vertueuse avec « seulement » 43% des sondés envisageant un divorce après avoir gagné au loto. A noter que 15% n’osent même pas se prononcer sur la question.

Si vous deveniez subitement très riche, auriez-vous envie de divorcer pour changer de vie ?
Génération Z
(1995-2012)
Génération Y
(1980-1995)
Génération X
(1965-1980)
Baby-boomers
(1945-1965)
GLOBAL
Réponses
Oui absolument 43% 48% 51% 45% 47%
Non pas du tout 42% 40% 35% 38% 39%
Ne se prononce pas 15% 12% 14% 17% 15%

Si l’appât du gain peut ainsi faire vaciller certains couples, d’autres freins semblent encore plus puissants pour retenir les Français de franchir le cap d’une séparation. C’est le manque d’argent qui arrive en tête des raisons évoquées (49%), suivi de près par l’importance des liens et souvenirs communs (47%) ainsi que la peur de se retrouver seul (40%).

Pour autant, en cas de divorce, la majorité des sondés (60%) opterait pour une procédure à l’amiable, par consentement mutuel, plutôt qu’un divorce contentieux. Un choix cohérent quand on sait que les Français surestiment largement le coût financier d’une rupture. Ainsi, 35% évaluent entre 8000 et 10000 euros le prix d’un divorce contentieux, alors que la facture réelle se situe généralement entre 2000 et 8000 euros. Pour un divorce à l’amiable, 34% tablent sur 6000 à 8000 euros, bien loin de la fourchette réelle de 1000 à 4000 euros.

Un divorce après avoir gagné au loto ? Nous serions près d'un sur deux à franchir le pas - Photo d'illustration
Un divorce après avoir gagné au loto ? Nous serions près d’un sur deux à franchir le pas – Photo d’illustration

 

*Méthodologie : Enquête réalisée par Yomoni auprès d’un échantillon représentatif de 2 165 personnes résidant en France, âgées de 18 ans et plus. Sondage effectué en ligne à partir du panel de répondants BuzzPress (27 200 personnes en France). Entre le 29 avril et le 07 mai 2024, un sondage électronique a été envoyé par email et publié en ligne sur les réseaux sociaux (Facebook et LinkedIn). Les réponses ont ensuite été compilées et pondérées en fonction de quotas préétablis visant à assurer la représentativité de l’échantillon et afin d’obtenir une représentativité de la population visée. Toutes les pondérations s’appuient sur des données administratives et sur les données collectées par l’INSEE.

Écrit par: R. Galland

Logo radio MODUL

NOUS CONTACTER

0%