Info locale

La Départementale 389, source d’inquiétudes dans le Pays de L’Arbresle

today9 janvier 2023 4

Arrière-plan
share close

La Route départementale 389, située dans le Pays de L’Arbresle, est devenue un sujet de préoccupation majeur lors de la réunion du conseil communautaire en décembre dernier. Avec une forte fréquentation de véhicules légers et lourds depuis 30 ans, cette route est considérée comme nuisible au développement de la région et a entraîné le départ de commerçants et de clients ainsi que des problèmes de sécurité pour les riverains. Pour résoudre ces problèmes, le président de la CCPA a proposé un plan local de mobilité comprenant des lignes de bus et une voie verte, ainsi qu’un projet de déviation de la route en utilisant l’itinéraire existant et en contournant les centres-villes d’Éveux et de L’Arbresle.

Classée « d’intérêt régional » en 2019, la route départementale 389 est utilisée par une grande partie du trafic de la région de Feurs, des Monts du Lyonnais et du Pays de L’Arbresle. Selon les données de comptage, il y a environ 6 000 véhicules par jour sur cette route après Sainte-Foy-l’Argentière, 10 000 vers Bessenay, 12 000 à Sain-Bel et 16 000 à L’Arbresle, dont 900 poids lourds. Le président de la CCPA, Pierre-Jean Zannettacci, a déclaré que la fréquentation de cette route a augmenté depuis 30 ans et que les centres-villes de L’Arbresle et Sain-Bel sont « asphyxiés » par le trafic de véhicules légers et lourds qui nuisent au développement de la région. Il a également mentionné que L’Arbresle et Sain-Bel sont classées en « Polarité 1 » (développement majeur) dans le schéma de cohérence territoriale (Scot) et ont été retenues dans le dispositif « Petites villes de demain », un soutien de l’État qui affecte des crédits d’ingénierie à ces deux communes.

Pour résoudre les problèmes causés par la RD 389, le président de la CCPA a proposé un plan local de mobilité comprenant l’extension de la ligne de tram-train de Sain-Bel au hameau de La Giraudière, des lignes de bus reliant différents points de la région, une voie verte de L’Arbresle à La Giraudière, une voie de déviation pour les poids lourds afin d’éviter le centre-ville de L’Arbresle et la rénovation du centre-ville de Sain-Bel. Il a de plus discuté du projet de déviation de la route, qui utiliserait en grande partie l’itinéraire existant et contournerait les centres-villes d’Éveux et de L’Arbresle en empruntant les périphéries.

Écrit par: modul

NOUS CONTACTER

0%