Info locale

Les cultures sous serre menacées par les prix de l’énergie

today13 février 2023 51 1

Arrière-plan
share close

L’augmentation des prix de l’énergie menace les cultures sous serre. Emmanuel Cellier, un agriculteur des Monts du Lyonnais, doit maintenant faire face à des coûts plus élevés pour chauffer et éclairer ses serres, et donc trouver des solutions.

Emmanuel Cellier est un agriculteur spécialisé dans les cultures maraîchères. Il exploite 6 000 m² de serres à Brignais et 2,9 hectares à Saint-Martin-en-Haut. Ses produits sont vendus dans la région et au-delà. Cependant, la forte augmentation des prix de l’énergie menace son activité. Les serres doivent être chauffées et éclairées en permanence pendant les périodes de mauvais temps et de faible ensoleillement, ce qui a un coût considérable.

Des groupes électrogènes comme solution

Emmanuel Cellier se retrouve face à un problème de plus en plus fréquent chez les agriculteurs spécialisés dans les cultures sous serre. Les prix d’achat d’électricité sont indexés sur les cours mensuels et varient considérablement. Cette incertitude coûte cher à Emmanuel Cellier, qui a dû faire tourner cinq groupes électrogènes pour faire face à la hausse des coûts.

Pour faire face à cette situation, Emmanuel Cellier a augmenté le prix de ses plants et a intégré à son budget des aides de l’État à hauteur de 50% des dépenses énergétiques. Il a également suspendu son projet de robotisation d’une serre, car l’année 2023 s’annonce difficile pour son activité.

Écrit par: modul

NOUS CONTACTER

0%