-Info locale-

Chômage : Auvergne-Rhône-Alpes s’en sort plutôt bien

today17 mai 2023 19

Arrière-plan
share close

Dans une récente étude de l’INSEE, l’évolution du chômage en Auvergne-Rhône-Alpes a été analysée. La région semble suivre le même rythme que l’ensemble de la France métropolitaine, avec toutefois un taux de chômage structurellement inférieur grâce à son tissu économique et industriel diversifié.

Un aperçu du chômage en Auvergne-Rhône-Alpes

Depuis 1982, le taux de chômage en Auvergne-Rhône-Alpes a connu des pics à la suite de la crise économique de 2008 et dans les années 1990, mais a été relativement épargné par la crise sanitaire. En 2021, le taux de chômage régional est de 6,9 %, soit un point de moins que le taux national. Auvergne-Rhône-Alpes se situe au quatrième rang des régions avec le plus faible taux de chômage, derrière la Bretagne, les Pays de la Loire et la Bourgogne-Franche-Comté.

La région a connu deux périodes de forte augmentation du chômage en 40 ans : au début des années 1990 et lors de la crise économique de 2008. Par ailleurs, le taux de chômage régional reste un point au-dessus de son niveau de 1982, contrairement à d’autres régions qui connaissent actuellement leur plus faible taux historique.

Le Rhône et la Loire : Entre disparités économiques et restructurations industrielles

Le Rhône présente une situation intermédiaire en termes de chômage au sein de la région. Il est structuré autour d’une métropole, Lyon, où l’économie est diversifiée, mais présente également de fortes disparités. La métropole de Lyon affiche des taux de chômage plus élevés que le reste du département. Ce territoire dynamique attire un grand nombre de personnes à la recherche d’un emploi, qui ne trouvent pas forcément rapidement un poste. À l’inverse, dans le reste du Rhône, les résidents sont principalement des personnes qui viennent s’y installer en occupant déjà un emploi.

La Loire est parmi les départements les plus touchés par le chômage en Auvergne-Rhône-Alpes. Le chômage dans ce département est principalement lié à des pertes d’emplois suite à des restructurations industrielles.

Pour aller plus loin : www.insee.fr

Écrit par: R. Galland

Logo radio MODUL

NOUS CONTACTER

0%